Blog de Cnash

03/10/2013 13:00

Vie d'Adele partie 1

tags : Cinema - sadisme - provocation - familles riches

[Entrée mise à jour le : 05/10/2013] [Entrée mise à jour le : 05/10/2013] [Entrée mise à jour le : 04/10/2013] [Entrée mise à jour le : 04/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013] [Entrée mise à jour le : 03/10/2013]

Avignon 2013: La vie d'Adèle partie 1

Est ce que j'irai voir la vie d'Adèle?

Vie d’ADel ne pas confondre avec «Adèle H». Et non désolé ce n'est pas un film sur le H.
La Vie d’ADèle: Le film me tente moyen malgré ou à cause de sa palme d'or.

De ces discussions entre actrices très people-isées ou Il y est question de  ce "méchant" metteur en scène.

Ce qui me gène c'est surtout Léa Seydoux, issue d'une grosse fortune/famille de France. Léa. qui se permet de dire  que ça ne l’a pas aidé dans sa carrière artistique.
Léa est: «Petite-fille de Jérôme Seydoux, le président de Pathé. Jérôme Seydoux est un des héritiers de la dynastie industrielle et banquière protestante Schlumberger» (wikipedia).
Ca peut aider je pense.
Je dis pas que c’est une mauvaise actrice.
Et bon je n'aime pas sa nouvelle coupe de cheveux courts qui lui donne un air faussement populaire  et carrément vulgaire Ce n’est qu’un avis personnel.

La vie d'AdL: non je n'ai pas vu le film Il ne sort que le 9 octobre!!!.

La vie d'Adele?: Ce n'est pas le sujet et l’exigence  voire le «sadisme» du metteur en scène qui vont  m'arrêter.

Il y a de nombreux précédents de types qui ne savent diriger qu'en poussant a bout les acteurs, l'équipe technique: Au delà de la crise de nerfs. En filmant 100 fois la même prise jusqu'à épuisement pour placer l’acteur en état second qui ouvre sur la spontanéité, la sincérité, l'abandon et l’implication totale des comédiens.
Et comme le déclare le metteur en scène (inconnu pour moi):
Si Lea Seydoux a vraiment vécu ce qu’elle raconte, pourquoi être venue à Cannes pleurer, remercier, monter les marches, passer des journées à essayer robes et bijoux ? Quel métier fait-elle, actrice ou artiste de gala?
 
Source Première et Télérama

Touché!
C’est vrai qu’actrice est un métier ou on  fait parfois un peu de tout. Pub pour parfums etc. Mais ce n’est pas une obligation.  Mais la remarque du metteur en scène est très pertinente. Ce qui doit l’énerver les plus c’est que Léa Seydoux «crache dans la soupe» comme on dit vulgairement. Mais quand on porte le nom de Seydoux on vit dans un cocon, protégé par un nom. On peut raconter tout et n’importe quoi On ne court aucun risque.
Les riches peuvent se permettent tous les excès. Les pauvres les miséreux n’ont que le droit de se taire.
Il ne s'agit pas de faire l'éloge de la violence dans les relations entre metteurs en scène/ acteurs/ reste de l'équipe.
c'est un état de fait pour bcp de grands "Directors". Et ces relations parfois violentes n'ont rien de nouveau !!!!
Des exemples de metteurs en scène «exigeants» ou «provocateurs»?
Maurice Pialat, hurlant "Je ne vous aime pas" le point levé. "Sous le soleil de Satan" Palme d'or. Pialat insultant la salle qui lui confère cet "honneur".
Stanley Kubrick un perfectionniste misanthrope  qui vivait coupé du monde. Dans «Eyes wide shut». la scientologie n'a pas protégé Tom Cruise pour qui le tournage fut un chemin de croix. Kubrick se défoulait sur les acteurs, sur l'équipe technique jamais assez bonne etc. Après il faut juger sur résultats: "Lolita" "Full metal jacket" "Shining" "Barry Lyndon" "Orange mécanique" "Spartacus" etc.  On peut ne pas apprécier l'individu et ses méthodes. Mais Kubrick a tourné de très beaux films, des ovni's sur plein de sujets tous différents.
Andréj Zulawski en a fait baver à Isabelle Adjani sur le tournage de "Possession". Encore à ce jour elle renie ce film comme si elle avait couché avec un Alien. Curieux car c’est un peu le sujet du film  (Alien ou zombie?) «Possession» un film que je ne vis qu’une fois mais je me rappelle encore. J’ai failli partir pendant la séance tellement j’avais la trouille. Adjani en parle comme d'une expérience atroce déstructurante etc. Une expérience qu'elle aurait souhaité ne jamais avoir faite. 
Et ce Terrence Malik qui attend des jours et des semaines que les brins d'herbe s'inclinent comme il l'a prévu dans la bonne direction. Oui sans doute il est ouf et ouf& outer space mais dieu que la guerre est superbe dans "La ligne rouge"
J’adore quand les brins d’herbe s’inclinent.
On rappellera l'affaire de Tippi Hedren (Les Oiseaux , Marnie), qui a été jusqu'à dire, dans une interview à la BBC : «Hitchcock m'a mis dans une prison mentale" sur le tournage des oiseaux. Source : nouvel observateur

Je n'ai pas eu le temps de lire quels ont été les conditions de tournage pour le film "Rosemary's baby".

Encore à ce jour l'immeuble de NYC où a eu lieu une partie du tournage est maudit. Son nom est le Dakota building.
Un auteur Français a écrit un essai sur l'immeuble maudit:
"La perspective du Diable".
Ne serait-ce pas dans cet immeuble que John Lennon se fit buter ? (A  moi de vérifier)
Rosemary's baby
"Le Bramford, immeuble où se déroule l'histoire, se nomme en réalité le Dakota Building et est situé à l'angle de la 72e Rue et de Central Park à New York. John Lennon y a habité plusieurs années et a été assassiné devant sa façade le 8 décembre 1980."
 OK je suis HS mais sans espoir de recours



TIP TOP

PS: j'ai vu "Tip top" une comédie hilarante et noire ou tout le monde parle arabe: .Isabelle Huppert en super flic, François Damiens ( trop marrant il progresse le petit) et d'autres…

Ca donne au film une touche exotique. Ah Il y aussi des arabes qui parlent arabe mais c'est déjà plus normal.
Mort d'un indic algérien sur fond de printemps arabe(?). Ca aurait pu faire un film très sérieux. Il n’en est rien.
Un film décalé hyper décapant et drôle pour public disjoncté.

Regardez le! Même sur votre ordinateur.

C'est tout pour le moment?
Adèle
Un dernier truc Adèle n’est pas Léa Seydoux mais une jeune actrice au nom grec imprononçable. Je ne la connais pas du tout cette nouvelle actrice. J’espère qu’elle voudra bien m’en excuser.
Il s’agit Adèle Exarchopoulos ( un nom sorti d’une BD de Tintin!) et au fait le metteur en scène se nomme "Kechiche".
Je viens de voir un extrait de "la vie" sur mon ordi.
Adèle 15 ans est impressionnante avec son jeu speedé violent on sent qu’elle est à la limite de craquer ou de faire un « burn out ». Ce court extrait donne envie d'en  voir plus

Breaking news: 3/10 2013 23H15

Décidément On ne sort pas des bavardages  sur le Making off de la vie de cette pauvre Adèle ! Ce  soir 3 octobre 23H00 à la TV, deux techniciennes se plaignent de ne pas avoir été payées ou très mal pendant le tournage.
Bon c'est pas ça qui va m'empêcher d'aller voir le film.

Qu'est que j'aurais pas donné pour bosser gratos sur un tournage! Par Ex .un film de Coppola ou de Michael Cimino (The Deer hunter) ou de Jaques Audiard, Eric Rochant, Claire Denis, Agnès Varda, Costa Gavras,  etc.
 J'aurais été prêt a filer des tunes juste pour observer le metteur en scène, le cameraman, le reste de l'équipe technique.  Pour poser des questions. Pourquoi ci?  Pourquoi pas ça? J'aurais été un désastre sur un plateau de tournage!!!

Je pense au metteur en scène Abdel Kechiche qui doit être dévasté par cette histoire de fous ce lynchage médiatique dont raffole le cinema people


Ces histoires de fric c'est plutôt une affaire de la production. Et là c'est un film à petit (à micro-budget.) - Style 'entre les murs"  sauf que l'institutrice a des cheveux bleus.
«La vie d'Adèle» n'est pas "Apocalyse Now" ou le bluffant "Master and commander".
Ouf tirez plus sur l’ambulance ni sur le pianiste épargner je vous pris un metteur en scène palme d' or qui ne mérite pas cette avalanche ce lynchage médiatique.. 
Il ne ressemble pas au Loup garou sadique et radin décrit par les médias.
Je n'ai pas vu son film '"La graine et le mulet" - Tenter de trouver dVd. (A faire : Clodb)

A suivre ....
On se téléphone courant octobre Euh …si je vais voir «La vie d’Adèle».
Si Il n’y a pas de fous furieux qui bloquent l’entrée de la salle pour des raisons morales. Quoique je me faufilerai. Avignon est censé être une ville tolérante dans une société qui l’est de moins en moins.

3 commentaires pour cet article

Pour des raisons de spam, les messages contenant des liens ne sont pas enregistrés. Les commentaires contenant des liens ne sont pas mis en base. Si vous souhaitez transmettre un lien, ne placez pas de 'http' devant.

Le 03/10/2013 21:09:19
cynoque a dit :

"qui ne peuvent créer qu'en insultant leurs acteurs, en les poussant a bout : Au delà de la crise de nerfs. En filmant 100 fois la même prise jusqu'à épuisement pour placer l’acteur en état second" Un con quoi?
Le 04/10/2013 08:12:53
ClodB a dit :

Je réponds j'essaye je n'aurais pas du parler d'"Insultes". C'est une surenchère dans le climat de lynchage ambiant.
C'est une chose connue que bcp de metteurs en scène poussent les acteurs parfois un peu trop loin.
ca ne concerne que des metteurs en scène exigeants en quête de Vérité.
Autre exemple Abel Ferrera: Bad lieutenant, King of NYC. Et des films plus que médiocres. Je pense a celui sur Madona. Pousser les acteurs a bout ne donne pas toujours des bons films. Un autre faux metteur en scène cool Woody Allen qui (parait-il) ne prononce pas un seul mot. Pratique pour Cate Blanchett dans "Blue jasmine". Woody Allen dont le dernier tbon film est "match point" encore un avis perso.
Le 05/10/2013 16:54:19
cynoque (rafi) a dit :

Comme les cuistos ils traitent souvent leurs marmitons comme des merdes... Enfin moi je trouve pas qu'un bon repas ou même faire tourner un restaurant soit une excuse suffisante pour traiter les gens comme des merdes, bien que je m'énerve souvent à l'écoute d'un argument. Pareil dans le cinéma, un film est certes une oeuvre d'art mais ça n'excuse en rien de coller des ambiances pourries pour faire croire à un certain climat d'angoisse ou de joie extrême...