Blog de Cnash

05/10/2013 16:46

The Thinking machine

tags : Mort - Reve- bleu et jaune - tireuse de carte egyptienne - Autopsie imaginaire

Any day now any day now…I shall be released Je le mets sur le Blog pour ne pas le rater – désolé pour ceux qui l’aurait dejà lu!!! Texte datant de novembre 2011 t révisé Prêt pour le voyage interstellaire (oui j'ai fais le plein)

Et là je l'ai vue la mort!
J'avais réunion dans une boite d'informatique qui s'appelait "Thinking machines", dans la banlieue flottante de Boston. Des autoroutes disposés en toiles d’araignées. Je travaillais sur un projet pour « KaLi Invest Tm »
Une boule de cafard au creux de l'estomac
> Au creux de l'estomac?
Je pourrais enfin me le faire retirer le cafard, comme l'appendicite ?
J'ai pris le temps de respirer.
Sauf que j'avais épuisé toute ma réserve d'oxygène.
Me restait plus que de l' Adhaine.
En somme le principal. Sans Adhaine je suis mort. Je le gardais bien au chaud pour les grandes occasions;
J'ai été consulter la liste de ceux qui avaient eu moins de chance que moi.
Mon nom était classé a "C" comme CLash, "G" comme Gentil (une erreur sans doute) et à "H" comme hyperespace.
Je sais pas comment j'ai fais pour remonter à la surface.
C'était écrit :
« CGH Cnash Clodb » Toujours en vie.
Les médecins se posaient des questions. Les flics n’allaient pas tarder à se pointer. Je faisais de mon mieux pour ne pas regarder en arrière.
Est ce ma faute si je bute direct dans les murs.
Je n'aurais plus d'avenir?
Je l'aurais déjà consommé? ...euh.. Tout mon crédit? Et meme le forfait a vie?
Je vais attaquer mon fournisseur d'accès. Ils sont deux: « Frank & Stein Illimited" ». Je savais que ca serait compliqué
... - de te faire déchiqueter . La voix est venue brutalement surgie de nulle part. Tranchante comme un rasoir.
Et d'un coup La nuit est tombée.
Et là je l'ai vue la mort.
A la lueur d’une bougie.
Un image tremblante fugitive Lumières stroboscopiques et rythmes vaudou.. La fille m'a regardée légèrement méprisante. Ses yeux radioactifs balançaient des missiles. J’aurais voulu la prendre la serrer fort contre moi. Mais elle avait six bras. Elle m’aurait étranglé. Son visage de madone s’est transformé en quelque chose de déjà mort.
Je me souviens avoir jouis ( Mais c'était pas comme d'habitude).  C’était impur Comme si j’avais ouvert la porte de l’enfer.
J’ai revus tous mes amis morts. Ceux qui avaient refusé de signer et d'avouer. J’ai vu comme si j’y étais le supplice de la Brinvilliers - une sale empoisonneuse.
Il était là Satan.
Rouge de mon sang dégoulinant
J’ai pensé que je faisais un cauchemar. J ’ai vu mon corps nu blanc livide allongé à la morgue & Le légiste se posait des questions.
Comme ….Pourquoi j’avais pas de nombril. Et des petits trous verts sur l’avant bras jaune. J’ai entendu le bruit caractéristique d’une tronçonneuse. Y zallaient  me découper en morceaux – les Salauds – Comme souvent dans les grandes occasions aucun mot ne sortait de mes lêvres.  D’un autre coté j’étais baillonné.
Après comme dans un cauchemar Je passe de mains en mains. Ca ne dure jamais très longtemps. Je me retrouve dans une seringue en plastique d'où je suis ejecté avec violence. Sgloum! Et Plouf! Et après je nage dans un liquide rouge. J'en ai marre du rouge.
C’est pas une vie d'habiter dans une seringue en plastique.
Alors seulement je me suis rappelé la fille. La malédiction du SDF. Cette odeur de pisse et cet homme vêtu de pourpre - son haleine fétide. De flots d’ images pas maitrisées - poignards en lévitation dirigés sur moi. Mots en latin acérés comme des rasoirs.
Je me suis rappelé de la tireuse.
- Faites attention à vous ! Elle m'avait dit, la tireuse de carte Égyptienne.
Il y a un bon siècle.
Je me suis moqué d'elle. J’ai éclaté d’un rire qui a fait hurler un animal inconnu.
Un hurlement qui m’a rappelé celui des loups garous ou des goules.
Et enfin j’ai fermé ma gueule.

Pour des raisons de spam, les messages contenant des liens ne sont pas enregistrés. Les commentaires contenant des liens ne sont pas mis en base. Si vous souhaitez transmettre un lien, ne placez pas de 'http' devant.