Blog de Cnash

16/02/2014 18:10

Tamila

tags : Une histoire d'amour

[Entrée mise à jour le : 16/02/2014] A Paris "Tamila" Une histoire d'amour. C2014 Claude Bourstin - Cnash Clodb


Tamila

Elle voulait se buter
Comme "la petite fille en pleurs" de la chanson de Nougaro
Se buter se Noyer - se jeter dans la Seine, du coté de l'ile de la cité.
C'est là qu'il l'avait "plantée"(ie laissée en plan).
Ensuite, il s'est sauvé en cavalant aussi vite que possible.
Il fonce, bouscule de rares promeneurs, des touristes japonais etc.
Sa respiration sifflante ne semble pas le freiner.
Il est entré dans un troquet. Il se commande une pression et puis deux et pourquoi s’arrêter.
C'était quoi son prénom déjà? Il ne voulait surtout pas se rappeler
Elle avait un prénom oriental ou slave et, il en aurait juré, sa peau avait un léger gout de sucre un parfum très subtil, lorsqu'il l'avait embrassée.
Puis Il lui avait fait comprendre qu'il voulait être seul.
Fallait qu'elle arrête de le suivre.
Et aussi de pleurer.
Elle n'avait pas d'argent aucun papier en règle? J'étais pas responsable. J'étais juste un pion inutile et ça m'a rappelé une chanson ou une fille disait à un type "You're so vain..."
Et là d'un coup je l'ai vue, trempée entre deux flics et j'ai hurlé son prénom "Tamila!"
Et j'ai abattu  le premier flic.
Je l'ai vu tomber et une tache de sang s'étaler.
L'autre flic s'est tiré en panique mais Ils allaient se ramener en force. Tamila n'a pas sauté dans la Seine. Ses cheveux étaient trempées de pluie.
Alors seulement je l'ai emmenée chez moi.
J'ai des faux papiers.
Qui sait on pourrait peut être rejoindre Londres et l'Ecosse. Passer  en Angleterre en Ferry
Je l'ai prise dans mes bras. La pluie avait chassé le petit gout de sucre, son visage était trempé.
Elle s'est prise une douche chaude.
IL fait froid dans l'appartement.
On a dormi dans le même duvet.
Ensuite je lui ai filée un peu de tunes pour qu'elle se prenne un taxi. Maintenant j'avais plus  envie qu'elle parte mais les flics sauraient  vite ou la "loger" si elle revient chez moi.
Le matin vers 10H00 les flics m'ont cueilli. J'ai balancé mon arme et j'ai tendu les mains. Jamais plus j'ai entendu parler de "Tamila".
Chaque jour qui passe, elle me manque. ClaudeB


PS: Ce texte est une pure fiction; Tout rapport avec la vie réelle
ne peut être qu'une  coincidence.

C2014 Clodb168 cnash ClaudeB  Copyleft to Rafi, Clemz
Février 2014 Avignon. Txt posté sur FB légèrement "remanié
"
.

 


Pour des raisons de spam, les messages contenant des liens ne sont pas enregistrés. Les commentaires contenant des liens ne sont pas mis en base. Si vous souhaitez transmettre un lien, ne placez pas de 'http' devant.