Palfium

1 objet répondant au tag Palfium

10/04/2012 21:53

Mes Années 90 : Pafium, Ordinator et autres médicaments

Tags : Medicaments, interdits, France, Palfium, ordinator, morphiniques, psychotoniques, MC5
[Entrée mise à jour le : 11/05/2013] [Entrée mise à jour le : 11/05/2013] [Entrée mise à jour le : 11/05/2013] [Entrée mise à jour le : 11/05/2013] [Entrée mise à jour le : 22/03/2013] [Entrée mise à jour le : 22/03/2013] [Entrée mise à jour le : 22/03/2013] [Entrée mise à jour le : 22/03/2013] [Entrée mise à jour le : 13/04/2012] [Entrée mise à jour le : 13/04/2012] [Entrée mise à jour le : 13/04/2012] [Entrée mise à jour le : 13/04/2012] [Entrée mise à jour le : 13/04/2012] [Entrée mise à jour le : 13/04/2012] [Entrée mise à jour le : 12/04/2012] 2013 arret du Rohypnol
Goodbye Palfium, Farewell my little Ordinator  etc. … v&1rev

Clodb168
Cnash, le 13 of april 2012

@ Quentin helas jamais rencontré
@ Rafi et Clemzi20:35 10/04/2012

Texte " arrangé " a revoir quel interet fusionner avec mes petits bobos? VErtigo.?.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Goodbye Palfium, Farewell my little Ordinator  etc. … v&1

Clodb168
Cnash, le 10 of april 2012

@ Quentin helas jamais rencontré
@ Rafi et Clemzi20:35 10/04/2012



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------…“

> Bye bye Palfium”.

Douze ans déjà  pour le palfium et 14 ans pour l’Ordinator. 

 ...Je n'arrivais à trouver la date d'interdiction à la vente (ou suppression) du Palfium, j'ai essayé avec le nom de la molécule
«Dextromoramide».  Google m'a renvoyé le numéro 18 d' "Asud Journal". En page 20 j'ai trouvé un article "Bye bye Palfium" .... Formalisant des sensations et des réflexions que je m'étais faites… en partie.  Dans le court article du journal d'Asud, j'apprends aussi que le 875 nom de code du Palfium aurait pu etre "combiné" avec la méthadone comme Traitement de Substitution (TSO.) C'est ce que me disait  Y.  Hélas ce débat est clos. Le 875 est interdit depuis Juin 1999 
Le  875, ou Palf.
J'en ai pris tout au long des années 90 mais par intermittence. Une boite par mois environ. Je ne voulais pas commencer à me faire tous les toubibs dealer du 93.
Autant acheter de l'héroïne.

> ORDINATOR supprimé en 1997

Une recherche rapide sur le net apprend que l’ORDINATOR a été retiré de fabrication ( !!) par le laboratoire en mai 1997. La molécule « Fenozolone »  un cousin des amphétamines. OK un cousin mais efficace si on ne s’attend pas a l’effet décapant du cristal. Pourtant les premières prises furent décevantes. C'était un médicament pour étudiant. Il boostait un peu et empêchait de dormir. Mais en montant les doses c’était différent. L’Ordinator avait un coté euphorisant.

 > D’Autres médicaments  ne sont plus disponibleS chez votre pharmacien favori?

 Bref rappel des faits :
 Je découvre le nom d’un médicament que j’ai pas eu le temps de tester. « A l’impossible nul n’est tenu ». IL s’agit de l’Orthenal un mélange de sulfate d’amphétamine et phénobarbital. Hum .... dans mes souvenirs le speed se combinait mal avec les barbituriques. C’était dur de se faire prescrire des barbis et le nembutal  était surement le plus fort. Les Overdoses étaient fréquentes surtout coupé avec de l’alcool.  Le Nembu. j’en ai eu  en manque d’heroine par mon médecin de famille.  J’ai du être souvent en manque dans les années 70.  
 «Orthénal» : Même scenario que pour Ordinator, en juillet 1997 le fabricant aurait décidé de stopper la commercialisation. .. Bravo le marketing.  
Promis si elle n’existe pas déjà je ferai une liste des médicaments drogue-Like et tranquilisants
 «supprimés» interdits en France : -

- Captagon (amphé)   - Je me souviens en avoir pris pour la dernière fois au tout début des années 80. 1981.
- Survector j'en ai pris debut des années 90 (?) - à vérifier
- Mandrax –…années 70
- Nembutal (Barbiturique)
- Rohypnol 1996 renforcement de vigileance - J'en ai pris pendant 10 ans a dose thérapeutique.
Avril 2013 Le laboratoire Roche a annoncé l’arrêt de commercialisation de ROHYPNOL 1 mg comprimé pelliculé sécable (flunitrazépam).
L’arrêt de commercialisation se déroulera en deux temps :- 30 avril 2013 à l’hôpital - 30 septembre 2013 en pharmacie
plus d'info? http://ansm.sante.fr/content/download/47811/616649/version/1/file/ddl-130419-Rohypnol.pdf
A éclaircir je ne savais pas
- Xanthene 50 mg – supprimé selon mon toubib
- Fortal, dolosal  ( Morphiniques du genre balèze en injections)
- Ordinator ( supprimé  1997)
- Palfium  (supprimé 1999)
- Mépronizine, Noctran, Equanil  (2011)


Bon c’est juste une liste

 
 > ORDINATOR Codéine,  Coca cola et X50mg

 
Ordinator : Ma pharmacienne  m’en vendait une boite par mois (?) sans prescription.  C’était pas remboursé et assez  cher (10 euros). Des toubibs de la Défense (92)  m’en prescrivaient  jusqu’à 3 boites .
L’ORDINATOR tenait bien au corps plus t’en prenais moins tu étais fatigué….  Et pas besoins de carnets a souche juste une prescription.
Prendre de l’Ordinator par boites entières. J’en prenais a chaque voyage transatlantique.
Pour me recaler effacer la fatigue etc.
Ca marchait pas si mal car  je reclaquais des doigts et je me suis acheté une K7 « Rouhg trade »  de MC5 avec deux alternate tracks de « Syster anne ». Deux lead guitars et deux harmonicas en simultané et stéréo . J’avais  un walman Sony jaune anti choc. Après deux scotchs et je sais plus combien d’ordinator je planais à fond pendant le vol.  Des fois je prenais en même temps le poison
«Ordinator» et les contre poisons : Trois  Daffalgan codéine, 50 cl de coca cola, un X50 mg.
J’étais surement très sensible à tous les types d’amphé ( ou de speed) : Du survector à l’ordinator.
Du captagon au cristal.
Quand ils ont supprimé l’Ordinator j’ai cru  que c'était la fin. Toute ma vie s'écroulait une fois de plus. J'étais épuisé et déprimé.
Déprimé surtout.

-  Et votre frère il joue de la mandoline ?

 PALFIUM  Ceci est un stupéfiant :  « carnets à  souches »:  C'était pas simple de s’en  faire prescrire - mais ça ne coutait rien genre 3 euros la boite de 21  Comprimés.  Une semaine de traitement a 3 comprimés jours.
 J'en ai surtout pris par voie orale.
 Finalement j'ai juste trouvé  un vieux toubib X dont les mains tremblaient en rédigeant l’ordonnance...
 - Et votre frère il joue toujours de la mandoline?
  La question m'a scotché. Ouais mon frangin etait un surdoué qui avait joué de la mandoline ... A la fin des années 50
 X se laissait  convaincre facilement : "bon de toxique" et feuille de maladie 
J'étais pas encore malade. Quand X a pris sa retraite..... disons que j'ai rencontre un   docteur Y, .un médecin  en faveur de la légalisation sous contrôle de l'héroïne
 X est en retraite a ce jour. Y aussi. D'autres toubibs m'en ont prescrit  ponctuellement dans le 84, le 93 et le 92.
.

 Et Le 875 ?

 
J'ai été sidéré par la rapidité d'action rien qu’en avalant les comprimés (5 minutes - moins?).  C'était presque "un flash" car ça arrivait d'un coup et c'était tellement fort...  Je n'avais pas eu de sensation aussi forte depuis un bout de temps. 1983 ou 1984 et oui ca m'a rappelé direct l'héroïne.
 Ce  palfium était une découverte. J'en avais pas pris pendant les années 70.
 J'ai lu  que le 875 était 5 fois plus fort que la morphine!
 Mes années 90 sont intiment liées au Palfium sur fond d’Ordinator. J'ai repris aussi de l'heroine mais idem par intermittence. Un gramme de ci de là. C'était un  copain qui me la dealait et il en avait pas si souvent.
 Palfium par voie orale c'est vrai que ca retombait très vite: 30 minutes guère plus."Le palfium ne tenait pas au corps" (Asud) oui c'est bien la sensation que j'avais.
J'en prenais peu - D'abord  pour l'économiser.  Une boite par mois environ.
3 comprimés me faisaient de l'effet puis je suis passé à quatre cinq six - sept d'un coup.
Je savais qu'il y avait des Overdoses. Pas question que je claque  dans la salle de séjour!
(Ni ailleurs)
C'était le début du net, je ne connaissais pas d'organismes auprès desquels me renseigner.
Ouais genre Asud ou SOS drogue ou enfermés dehors. Internet j'y ai été tard pour avoir des renseignements et témoigner sur la dope. Les forums je ne connaissais pas! REsultat pas terrible d'un point de vue psychologique mais j'ai appris qq trucs. Et c'est Y qui m'a encouragé a aller sur le forum d'Asud....

Palfium...  OD

 
Quelle dose a ne pas dépasser?
 Marmottan? C'etait pas le genre de question a poser!!!!!!  ILs te repondaient pas. Te mettaient en garde mais en restant évasif.Y aussi restait vague... Apres  l'interdiction il m'a dit - dur - t'aurais pu en prendre plus sans danger!
Bon j'avais un boulot, j'essayais de m'occuper de ma fille le mieux possible.
Je prenais des risques mais pas trop.
 Palfium en injection : Je n'ai jamais eu d'ampoule injectable. J'ai essayé en écrasant un comprimé. Pas de problème il se dissolvait très facilement.
Je le chauffais a peine: Liquide trouble mais sans dépôt. Mais injecté ca ne me faisait rien. Pas de flash. Bon j'ai jamais essayé plus qu'un comprimé par fixe.    Autant l'avaler.

 875 Un produit très accrocheur .

 
Lors d’une conférence  en anglais  qui durait une grosse semaine, j’ai pris du palfium tous les jours pour effacer le stress. Quand j’ai terminé les comprimés
  j ’étais accroché. Me suis retrouvé malade. Memes symptomes que le manque d’heroine. Nausées diarrées et impression que tu manques d'’oxygène et     courbatures odeur acide – la totale !
J’ai quitté mon boulot vers 14 H00  Suis arrivé me suis couché. J’ai pas réussis a dormir et le lendemain j’avais plus rien
En manque again a Paris dans le 93
 .
Mon médecin m’a mis  sous methadone et ensuite  subutex et  moscontin
...

Sources :
journal Asud N 18 page 20.
ftp://ftp2.asud.org/asud/asud_journal_18.pdf

- Ordinator …
http://www.socpharmbordeaux.asso.fr/pdf/pdf-136/136-087-098.pdf
ce document est axée sur la « pharmaco dependance » on y apprend plein de trucs utiles sur des médicaments...

- Fortal

Fortal precisons

Du Fortal j'en ai pris deux fois
Une fois à Marmottan pour attenuer le manque - piqure IM dans les fesses - ca soulageait
mais j'etais pas défoncé
Une seconde fois j'en ai pris en IV pendant une endoscopie dans une clinique d'une grande ville
de province. Le médecin était bon. L'examen tres douloureux. Sous fortal en IV j'ai rien senti
mais surtout j'avais l'impression d'avoir pris de l'heroine - ou quelque chose de similaire tres fort
Le toubib m'a alors indiqué que c'était du Fortal.
L'infirmière avait la trouille car il m'a fait deux injections
Avant de faire la seconde Il a dit à l'infirmière :
- M. Clodb a une tres bonne tolérance au morphiniques
( bien entendu je ne me rappelle plus avec précision tolérance ou résistance. j'avais pas repris d'hero depuis 2 ans environ.
  Ca se passait en 1981-2.....et  j 'etais sur d'avoir un ulcere de l'estomac.) 
Jamais j'ai été aussi bien pendant un examen!!!

c'est un agoniste partiel prédominant
action analgésique supérieure à celle de la morphine
toxicomanogène
hypotension artérielle orthostatique nécessitant une position allongée
pendant 30'après la prise du médicament.

http://www.dematice.org/ressources/DCEM2/Pharmacologie/D2_phar_001/co/antalgiques%20centaux_29.html


Copyleft Cnash 1968 - 2018