Fin

1 objet répondant au tag fin

31/03/2012 15:30

Roméo et Juliette en décalages permanents

Tags : Amour, love, fin, seringue, clara
[Entrée mise à jour le : 29/03/2013] [Entrée mise à jour le : 29/03/2013] [Entrée mise à jour le : 29/03/2013] [Entrée mise à jour le : 29/03/2013] [Entrée mise à jour le : 29/03/2013] [Entrée mise à jour le : 28/03/2013] [Entrée mise à jour le : 28/03/2013] [Entrée mise à jour le : 28/03/2013] [Entrée mise à jour le : 31/03/2012] [Entrée mise à jour le : 31/03/2012] [Entrée mise à jour le : 31/03/2012] [Entrée mise à jour le : 31/03/2012] Histoire courte vzero
   Clara  a téléphoné en fin d’AM.

Elle a fait le 15 ou le 18. Elle ne sait plus.  Déjà 10 minutes qu’elle attend un « régulateur ». Les cigarettes s’empilent dans une assiette an carton.
Les murs du studio sont dépourvus de décoration. Son ami JP est allongé dans la pièce d’à coté. Elle sait mais ne veut rien savoir. Quelqu’un au bout du fil.
- Madame ?
Elle expulse  la fumée et ose timidement
- Je crois que mon ami est mort. Faites venir une ambulance. Elle sanglote. Les larmes arrivent brutalement
- Mort ? Excusez madame pouvez vous préciser ?
Elle ne peut pas – Leur dire que sa peau est glacée ?  Qu’il dort dans une position incongrue le tete penchée sur le coté ? Que ses yeux sont fermés.   Sur la  table de nuit une seringue de drogué, une ordonnance sécurisée.
Elle s’étrangle de panique.  Hurle « Faites venir une ambulance !».
Elle regarde la pluie tomber. Une voiture de police est stationnée cent mètres plus bas. Elle met quelques affaires dans une valise et claque la porte derrière elle..
Elle se dirige vers la place d’Italie prend un taxi blvd de l’hôpital . 
Elle est épuisée. Triste à en crever – dévorée d’amour. 
C’est la fin d’une liaison
.
   Quand JP se réveille le chauffage a été coupé. Il se demande ou est Clara.
 

Elle a laissé la seringue et embarqué la prescription.  Elle est partie comme ça. Pas un mot d’adieu.
Son odeur flotte encore dans la pièce. Il sort de sa poche un petit sachet d’héroïne.  Se fait  un fixe - Essaye de se vider la tête.
On sonne. Dring ! Ca ne lui dit rien de bon. Il décroche l’interphone.
- Oui ?
- C’est le Samu – une femme nous a appelés
- Je n’ai besoin de rien !  
Et il raccroche brutalement. JP se trompe Il a besoin de Clara. Il en pleurerait.
Ses mains tremblent.  Alors il se prépare  une «double dose». "Ca ne lui fait plus rien". Il pense.
Il se souvient vaguement du  fim "MORE", Ibbizza la course au soleil. La violence de la lumière. L'ancien Nazi reconverti en Dealer.
Mais ici à Paris dans ce studio qui sent le mégot froid JP y renonce... A quoi bon? c'était il y a longtemps et c'est que du cinoche.
IL s’allonge sur le lit en désordre.
Se boit un martini tiédasse
C’est la fin d’un amour.
Place sur le tourne disque la BOF "Ascenceur pour l’échafaud" - Se laisse aller aux dessins tracés dans la nuit par Miles Davis.
JP S’endort vite .
 
  Clara


Lorsque Clara revient après une nuit dans un hotel F1, JP  est encore dans la chambre. Son cœur a cessé de battre.
Cette fois oui il est mort.
Elle n'appelle pas d'ambulance ni les flics.
Elle prend une douche et se maquille soigneusement pendant presque une heure.
Clara détaille son visage. C'est vrai qu'elle est belle. Elle en a fait tourner des têtes. Des mecs elle en a connu plein. Mais aucun comme JP.
D'un coup elle se sent vieille, le miroir lui renvoie un visage décomposé - Elle n'a pas encore 25 ans. 
Elle avale une boite de médicaments qu’elle a obtenue grâce a la prescription et des barbituriques ramenés des USA.


C’est l’histoire de Roméo et Juliette en décalages permanents dans la solitude glacée de Paris sous ordonnance.

 




 

Copyleft Cnash 1968 - 2018